Mission des infirmiers                                 

croix rouge

La mission des infirmiers de l'Education Nationale s'inscrit dans la politique générale de promouvoir la réussite des élèves et des étudiants, par la promotion de la santé des jeunes.
Un certain nombre de règles professionnelles s’appliquent à l’infirmier :

  • le secret professionnel (cf. code pénal),

  • la confidentialité des soins dispensés,

  • la responsabilité personnelle des actes professionnels qu’elle est habiliter à dispenser.

L’infirmier effectue ou dispense des soins, identifie les besoins, pose un diagnostic, met en œuvre les actions appropriées et les évalue.
Ces missions répondent aux objectifs essentiels de la santé à l’école :

  • favoriser les apprentissages, la réussite scolaire de l’élève et son épanouissement,

  • participer à la formation des jeunes dans le domaine des sciences et de la vie,

  • contribuer à faire de l’Ecole un lieu de vie et de communication,

  • apporter une attention particulière aux élèves en difficulté,

  • favoriser l’intégration scolaire des jeunes handicapés ou malades chroniques,

  • contribuer à la protection de l’enfance en danger.

Fonction des infirmiers en établissement scolaire et actions spécifiques

infirmier

Dans l’établissement, l’infirmier est le référent santé, tant dans le domaine individuel que collectif : son rôle est à la fois relationnel, technique et éducatif. Il apporte tout conseil aux adultes et à l’ensemble des élèves et participe également à des actions spécifiques.

Accueil et accompagnement :

Il accueille et accompagne tout élève qui la sollicite, dès lors qu’il y a incidence sur sa santé ou sa scolarité, en assurant un suivi individuel et en établissant les relais nécessaires au sein de l’établissement. Il est attentif à renforcer l’écoute auprès des élèves.

Organisation des urgences et soins, du suivi infirmier :

L’infirmière assure la réponse à l’urgence. Il lui appartient d’évaluer le degré de gravité du cas, de faire appel si besoin au SAMU, de suivre l’état de santé des élèves en complément des visites médicales obligatoires (élèves signalés lors du bilan de la 6ème, ou au cours de leur scolarité).
A l’occasion de ce suivi, elle effectue notamment l’entretien avec l’élève, les examens biométriques, l’examen bucco-dentaire, la surveillance de l’hygiène générale, le dépistage des handicaps ou anomalies du squelette, la vérification des vaccinations, retranscription des résultats infirmiers sur le dossier de santé de l’élève,
L’orientation de l’élève vers le professionnel adapté, le signalement au médecin de l’E.N.

Développement d’une dynamique d’éducation à la santé

Elle doit favoriser la mise en commun des compétences de l’ensemble des partenaires de l’Ecole. Les cations d’éducation à la santé visent à rendre l’élève responsable, autonome et acteur de prévention. L’infirmière participe principalement à l’élaboration du projet santé de l’école ou de l’établissement à partir des besoins repérés des élèves et de leurs demandes, et à la mise en place des rencontres éducatives sur la santé.

  • Suivi des élèves signalés par l’équipe éducative, avec une priorité donnée aux élèves absentéistes, retardataires, montrant des troubles du comportement scolaire,

  • Mise en place des dispositifs adaptés en cas d’événements graves survenant dans la communauté scolaire (cellules d’écoute ou de crise),

  • Intervention en urgence auprès d’adolescents en danger

  • Formation de l’ensemble des personnels : L’infirmière peut être formatrice, en particulier en matière de secourisme.

 

Consignes pour se rendre à l’infirmerie :

Tout élève devra se présenter à l'infirmerie avec son carnet de correspondance.
En dehors de récréations, la venue à l’infirmerie pendant les heures de classe est soumise à l’autorisation de l’enseignant. L’élève descendra avec le délégué de classe, l’accompagnateur remontera sans justificatif.

En cas d’urgence, saignements, chute dans l’escalier, pendant les interclasses, l’élève pourra venir directement si son état le nécessite.